infraçon infraçon 24 novembre 2020 18:31

@Pierre Régnier
Bonsoir Pierre,
je vous ai dit de lire lentement...

Le commentaire initial était en réplique à votre affirmation :
« la fraternité ne se décrétant pas »

si elle ne se décrète pas (mais pas plus que la liberté ou l’égalité) elle peut cependant se développer... à condition d’en établir les fondements.

Je vous en cite un :
« transmettre ce qu’on sait à son frère »

il y en a d’autres tout aussi « révolutionnaires ». Que vous pouvez ne pas apprécier et même contredire, c’est votre droit.

Maintenant vous voyez peut-être mieux « d’où je parle ». Vous pouvez en savoir plus en lisant mes deux articles ou passer votre chemin si tout ça est trop farfelu à votre goût.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe