rogal 23 novembre 2020 21:06

@Bernard Dugué
« Ce n’est pas le nombre de cas mais le taux de positivité qui est un paramètre intéressant. ».
Dans la communication politico-médiatique c’est surtout le nombre de cas qui est mis en avant, trouvé-je.
D’autre part, comment connaître le taux d’incidence si son numérateur, inconnu, est remplacé par un nombre de cas positifs biaisé ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe