moderatus moderatus 7 décembre 2020 09:52

@Fanny

L’écrasante majorité des journalistes de cette presse sont ce que je désignais dans un autre commentaire des « gauchistes macroniens ». Ils sont soumis à des règles strictes, dont voici 3 exemples : il leur est interdit de critiquer trop durement l’UE, il leur est interdit de critiquer la politique d’avortement du pouvoir (même si c’est pour revenir à la loi Veil), il leur est interdit de dire du bien de Poutine, de Trump sans parler d’Erdogan. Jusqu’à présent très discret sur la Chine, ce mainstream a compris que Trump avait déclenché une guerre qui ne s’arrêterait pas avec lui et allait durer : notre mainstream a amorcé un virage sur la Chine, à la remorque des USA. Une fois ces règles bien assimilées et respectées, des nuances peuvent s’exprimer entre les limites centre droit/centre gauche.

La presse libre, c’est tout le reste que l’on trouve sur Internet et qui n’est pas subventionné, dont Agoravox. D’une grande diversité, toutes sortes d’opinions s’y expriment, sans interdit comme dans le mainstream. L’émergence de cette presse libre a violemment percuté le mainstream (le roi est nu) qui attaque maintenant la presse libre avec le concours de subventions venant des USA, ceci pour renforcer la chasse à ce qu’ils appellent des « fake news » (et ils n’ont même pas honte).



===========================================================

Rien à jeter dans votre analyse, 

le politiquement correct, la pensée unique, le pas d’amalgame, sont le comportement d’une grande partie de nos médias de désinformation. Ces médias , sont souvent la voix du pouvoir auquel elles déroulent honteusement le tapis rouge

jour après jour.

Je vous passe le lien de politique médias qui tous les jours fait la liste de intervenant sur nos médias.

C’est une invasion permanente dans l’indifférence générale. 


https://www.politiquemedia.com/

pour en venir à internet, bien sur il y a le pire est le meilleur, mais c’est un des seuls espaces de de liberté ,il suffit de trier.

Mais cet espace est l’objet de censure, pas sur les milliers de menaces de mort à encontre de Mila, mais par exemple sur des critique de la vaccination qui seront interdites..

Personnellement j’ai confiné ces chaines de désinformation, J’en registre quelques rares émissions, comme celle de ce matin ave le professeur Raoult, et aussi pascal Praud et face à l’info, où il y a une respiration démocratique.





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe