Fanny 7 décembre 2020 11:03

@moderatus

« avec le professeur Raoult, et aussi pascal Praud et face à l’info, où il y a une respiration démocratique. »

 

Un gauchiste macronien vous catalogue sans hésitation : « extrême droite » (synonyme de condamné par l’histoire).

Pour ma part, je perçois le gauchiste macronien comme partie prenante d’une vague menaçante car totalitaire (techno-totalitaire : la fausse évidence), orwellienne, intolérante, sûre de son fait, éradicatrice.

On se croirait en 1940 avec le choix entre Hitler et Staline. Les gens bien ont choisi Staline (Picasso, Eluard …), avec raison. Il y avait cependant des gens intéressants de l’autre côté (Heidegger, Schmitt).

Combat entre l’universel (1989, octobre 17) et le local enraciné (14-18, la Vendée, les artistes qui atteignent à l’universel partant d’une base nationale). Ce combat change de couleur avec le temps, comme la météo.

Les « hitlériens » d’aujourd’hui ont définitivement abandonné le racisme génocidaire. Les « staliniens » d’aujourd’hui ne pratiquent pas le goulag. Un progrès des deux côtés. Ce combat se poursuit, jusque y compris en chacun de nous.

En 1945, le vainqueur fut le « 3ème homme », les USA : ni Hitler, ni Staline. Les deux monstres européens ont été vaincus, et l’Europe avec (l’un en 45, l’autre 45 ans après).

La page USA est en train de se tourner. Qui sera le 3ème homme du XXIème siècle ?

 

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe