Nicole Cheverney Nicole Cheverney 4 décembre 2020 16:26

@pemile

Laurent Alexandre, n’est ni maître, ni valet, il est un simple idéologue, un pion d’un projet que des « utopistes » sont en train d’établir par différentes strates économiques, politiques et sociologiques. Ce sont des universitaires, des économistes, des hauts-fonctionnaires, des scientifiques qui planchent pour ce qu’ils appellent pompeusement le Nouvel Ordre Mondial,et qui se résume à un mot : la globalisation financière au niveau planétaire. 
Pourquoi planétaire ? Parce qu’il est important pour ces idéologues de virer du champ de conception mentale des gens, la conception même de « nation », prêts pour celà à faire les faire disparaître, comme l’UE (conglomérat sans grande capacité fédératrice) a aspiré la nation France. 
Un Laurent Alexandre vous dira : la société est de plus en plus complexe. Je répondrai, non ! Pour vous, elle est très simple ! Elle est même très primaire, de ce que veulent en faire les utopistes dans leur désir de subversion. Toute réflexion sophistiquée issue des civilisations traditionnelles doit être éradiqué, toute nuance de l’esprit doit être spoliée au profit de la vulgarité et de la grossièreté d’une conception de société binaire  la votre avec  les gagnants ( winners) et les perdants ( loosers). 
Au fond, Laurent Alexandre, ou un autre dans leur interchangeabilité  il est jetable au même titre que ses homologues  conçoit pour l’humanité, la vie d’une manière tout à faire linéaire, s’arrogeant le rôle de démiurges, en ignorant la capacité de l’être humain à dépasser infiniment par sa nature intrinsèque, tous les arfetacts dont veulent l’afflubler les démiurges en question. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe