L'apostilleur L’apostilleur 4 décembre 2020 11:37

@ l’auteur,

Il y a votre conception du RU qui le suppose associé au travail ou à sa recherche puisque vous défendez l’idée que « ...le travail n’est pas seulement un facteur de production, il joue aussi un rôle social... ». On comprend que c’est une « augmentation » sans contrepartie.


Et celle de B. Hamon. Son RUE (revenu universel d’existence) de 750€, est inconditionnel, sans nécessité de recherche d’emploi et distribué aux salariés jusqu’à 2850€ brut. Le pactole. Tant pis pour celui dont le salaire est de 2900€. Il attendra sa fin de carrière pour rattraper son collègue, à moins qu’il demande une diminution de salaire. 

Si l’impôt doit rééquilibrer ces anomalies quel en sera le montant pour le bénéficiaire ? Devra-t-il le restituer au nom de l’égalité que réclamera son collègue ?

Avant de payer le non travail, on pourrait envisager une Modification de la distribution des bénéfices des sociétés qui bénéficierait à la croissance et donc à l’emploi.

B. Hamon jamais à court d’idées et dans la foulée de son RUE, expliquait qu’il était favorable à l’immigration. Il n’a pas répondu à la question « Quel est le seuil au delà duquel la France ne pourra plus accueillir d’immigrés ? »

Dommage on aurait additionné ses propositions et fait la multiplication à sa place : 750€ x n millions = :))


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe