CN46400 CN46400 8 décembre 2020 18:06

D’abord, Je me méfie du raisonnement simpliste qui sévit en Occident, en France particulièrement, qui fait des « dictateurs » de 1940 des fous, sans intelligence voire passablement idiots. Ce sont pourtant ces gens qui ont aplati les géniaux généraux français en à peine un mois, et un, Staline, serait monté sur le pavois final sans vraiment le mériter. Sur son compte, je doute énormément des romans kroutchéviens. Je préfère, et de loin, Isaac Deutscher, Joukov, Volkogonov, Roberts...

Certes l’arrivée de Hitler aux affaires allemandes doit beaucoup à la division ouvrière mais Staline n’est pour rien dans le climat de division qui régnait alors dans la classe ouvrière allemande. Rosa Luxembourg et K Leibnecht n’avaient pas été assassinés par Staline, mais par le SD Nolke....

Par contre, la bourgeoisie allemande, dès 29, affolée, du fait de la crise, par de la plongée des profits, a fermement et concrètement, soutenu Hitler, alors qu’une politique soviétique à la Deng, (NEP de Lénine) aurait pu, sinon l’intéresser toute entière, du moins la diviser au détriment de Hitler...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe