pierrot pierrot 24 décembre 2020 12:32

@olivier cabanel
Tous les radionucléides disparaissent naturellement par émission de particule alpha, béta, gamma ou neutron.

Les radionucléides à vie longue, objet du projet à Bure, ont des périodes radioactives de millions ou de milliards d’années.
En comparaison les divers isotopes du plutonium (souvent générés spontannément) ont une période courte.
Au Gabon, il y a 1,7 milliard d’années (site Oklo) des dizaines de réacteurs nucléaires ont fonctionné pendant des milliers d’années, mais actuellement sur le site d’Oklo il n’y a plus la moindre trace d’isotopes de plutonium. 
En effet 1,7 milliard d’années représentent plus de 100 périodes radioactives dont disparition complète.

Bonne fête du soleil invaincu.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe