tonimarus45 6 janvier 14:19

@raymond

bonjour----.La Museliere pour les medecins et proffesseurs ecalcitrans—Voici ci apres un copie colle dont a mon avis peu de medias en ont parle (faut pas facher « macron » et leurs patrons ???---------------« »« »« »« Passé juste avant la fête de Noël, un décret du gouvernement réforme le Code de déontologie des médecins. Le but ? Imposer à ces professionnels de santé de ne communiquer que des données scientifiques « confirmées ». Un texte qui fait craindre que le Conseil national de l’Ordre des médecins ne finisse par censurer certaines informations ou hypothèses.

L’annonce est passée inaperçue. Le 31 décembre, maître Thomas Benages déposait un recours devant le Conseil d’État. En cause, le décret du 22 décembre 2020 pris par le gouvernement qui modifie le Code de déontologie des médecins à propos de leurs règles de communication professionnelle. Une « atteinte à la liberté d’expression » selon l’avocat. Tout particulièrement en cette période d’épidémie, où les médecins sont régulièrement sollicités. Les modifications introduites dans le texte risqueraient de nuire aux « actions d’information du public à caractère scientifique ».

L’article 13 du Code de déontologie oblige désormais le médecin qui participe à une action d’information du public « à caractère éducatif, scientifique ou sanitaire », à ne faire « état que de données confirmées ». La nouvelle formulation stipule aussi que le médecin est libre de communiquer « des informations scientifiquement étayées » sur « des questions relatives à sa discipline ou à des enjeux de santé publique ». Le médecin est invité à se garder de « présenter comme des données acquises des hypothèses non encore confirmées ». »« »« »« »"----------



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe