philippe913 7 janvier 12:58

@damocles
Ah, enfin un début d’argument censé et fondé.
Il ne vous reste plus qu’à développer un peu.

Les virus nous injectent leur matériel génétique en permanence afin de se reproduire, et quand on est malade, on a de très grandes quantités de cellules infectées. Et, vous en conviendrez, ça arrive relativement fréquemment.

On a dans le vaccin une petite quantité d’ARN m qui va forcer quelques cellules musculaires à produire cette protéine S, sans possibilité de reproduction.

Qu’est ce qui vous effraye donc ? Si on compare à ce que nous font subir les virus, le rapport doit être tellement énorme qu il doit être difficilement concevable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe