Adèle Coupechoux 8 janvier 10:18

@philippe913

Ce dont vous ne vous rendez pas compte, c’est que beaucoup d’entre nous travaillons avec des scientifiques et des médecins, quand ils ne font pas partie de notre famille.

En plus, je vois sur le terrain comment se comportent les laboratoires pharmaceutiques. Il n’y a pas eu que la sinistre affaire du Médiator.

Pour eux le public est une véritable « vache à lait ».
Ce sont des sommes astronomiques qui leur sont payées pour leurs produits. La moindre puce ADN coûte une fortune.
Pendant la crise sanitaire, ils se sont encore gavés, avec l’annulation des commandes de consommables pour pouvoir augmenter leurs tarifs.

S’ils se comportent de cette façon, c’est aussi parce que les hauts-fonctionnaires sont corrompus. D’une entreprise publique, ils vont en faire une entreprise semi-publique semi-privée en créant des start-ups. Pour exemple, Sanofi a été créé à partir de fonds publics.
Alors aujourd’hui, cette entreprise privée se sent autorisée à tout et n’importe quoi.
Elle profite des salaires des agents du public pour former son personnel et de fonds publics. En faisant croire qu’elle est majoritairement le financeur...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe