HELIOS HELIOS 8 janvier 11:58

@Jean-Paul Tisserand

... personnellement, je pense que ce que vous nommez « l’uberisation » ou bien les concepts que vous associez dans votre article sont en fait un immense déclassement.

Je démontre... la Chine, que vous imaginez en développement rapide va se bloquer elle aussi dans peut de temps, si d’aventure elle ne l’etait pas déjà. Il se passe actuellement une immense remise a niveau où l’objectif flou mais non rejeté est qu’il puisse exister deux mondes, un premier, de type occidental c’est a dire profitant de toute la planete et de tout ce qui peut s’imaginer... la santé l’energie, les télécoms, les déplacements, l’art etc et tout cela au plus haut niveau de qualité...
... et un autre monde constitué de tous les humains de la planete travaillant pour fournir exclusivement a la « premiere » classe tout ce qu’ils desirent et ont besoin..
Cette deuxieme classe ne doit pas obtenir les moyens d’interferer avelc l’autre d’où le verrouillage presque parfait partout sauf bien sur chez ceux qui n’ont pas encore atteint le point de neccessite (comme une partie de l’Asie, l’Afrique 
-pas partout- et quelques zones eparpillées 

un exemple proche mais pas parfait est bien l’ouverture des cantines des grandes entreprises pour les cadres de celles de l’assemblée ou du senat etc... en regard de la fermeture des restaurant.... et pour les zones continentales, regardez l’Afrique, la pandemie ne circule essentiellement que dans les endroits déjà dévéloppés.

Cet « structure » globale existe déjà, mais exclusivement possible grace a l’argent et au pouvoir des cooptations mais à laquelle il existe encore des passerelles. Ces passerelles vont petit a petit disparaitre (certes il restera toujours quelques passages)

Ce qu’on nomme « grand reset » c’est la prise de conscience de cette première classe que le modèle généralisé ne peut pas continuer sur une planete finie surtout si la Chine, l’Inde et demain l’Afrique y accèdent totalement. Il faut donc preparer une segmentation qui ne peut etre acceptée que par tous les dirigeants du monde pour qu’elle marche.

J’en conclu, sans parler des multiples « associations », « fondations » qui participent, que les conditions et les consequences d’une telle segmentation est an train d’arriver et donc qu’il faut juste un peu l’aider.

Cette pandemie  si elle n’est pas volontaire  tombe a point nommé... en France les décisions gouvernementales vont dans ce sens.

Sans complotisme, bien sur, mais avec réalisme.....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe