Djam Djam 8 janvier 21:47

@Jean-Paul Tisserand
« Lorsque l’épidémie se terminera »...
Vous êtes optimiste et je trouve ça plutôt rafraîchissant. Pour autant, je crains que l’épidémie justement ne cessera pas... tout bêtement parce qu’en réalité il n’y a jamais eu de covid19, le virus de ce nom n’a jamais été isolé. C’est cela l’incroyable vérité. 

En revanche, des coronavirus, mutants toujours, manipulés parfois (2 inserts dans celui qu’ils ont nommé « covid19 », il y en a toujours eu et ils y en aura encore longtemps. 

Nous vivions avec depuis des années, ils ont généré chaque année des grippes plus ou moins violentes, des pneumopathies infectieuses que les toubibs soignaient alors qu’ils avaient encore le pouvoir de prescrire ce qu’ils savaient être efficaces.

Et depuis des années, les personnes âgées, les atteints de « co-morbidité » (comme ils disent aussi), les enfants trop fragiles... mouraient chaque année, sauf que....pendant des décennies on ne nous balançait pas à jet continu des chiffres invérifiables, des statistiques commodément arrangées, des discours volontairement alarmistes et des décisions d’une perversion achevée.
 
Personne autour de soi ne s’intéressait à la « létalité » grippale, sauf... à partir de mars 2020 ! Habile et effroyable manipulation mondiale, médiatisée façon hollywood par les fabricants de terreurs et de peurs en tout genre, le monde était mûr pour être accablé, malmené, contraint, assomé, écrasé par le machiavélisme des puissants qui exigent que l’économie réelle soit détruite dans l’intérêt de leur « nouveau modèle » aliénataire.

Ils firent plusieurs galops d’essai. D’abord avec le HIV (virus jamais isolé non plus... Montagnier le reconnait depuis quelques années et surtout depuis qu’il ne travaille plus dans le circuit médical officiel).

Puis il tentèrent une panique nationale avec l’hépatite C pour laquelle ils voulaient que tout un chacun soit là aussi vacciné.

Enfin il y eut la H1N1 qui râta également puisque la mère Bachelot du se délester des stocks de Tamiflu vers quelques pays d’Afrique.

Juste avant, souvenez-vous, il y avait eu aussi le délire « prions » et vache folle qui « devait décimer les cerveaux de milliers de personnes »... toutes ces tentatives servirent aux agences du terrorisme pour tous à évaluer les réactions des masses.`

Enfin, advint le coronavirus 2019. Il y eut tous les ingrédients utiles à une bonne prise de la mayonnaise :


1/ il venait de Chine... pays exotique que Washington et ses larbins veulent bloquer dans son expansion,
2/ il y eut les étapes animales, un détail qui confère au virus incriminé une caractéristique exotique et dangereuse,
3/ il y eut un délire, un torrent, une cataracte énorme médiatique qui s’empara du sujet et fit ses choux gras en balançant à peu près n’importe quoi quotidiennement (plus c’est gros et plus ça passe).

Les masses, bovinisées à point, plongèrent dans le plus gros mensonge de l’époque des modernes. Plus fort encore que le 11/9, le Covid19 devint l’ennemi invisible parfait pour enfin aliéner les 3/4 du globe. 

Un crime presque parfait...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe