JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 17:07

Je me suis mal exprimé. J’ignore si biologiquement cette auteuse ici vantée par l’auteur de l’article, est une femme loupée. Ce qui est sûr est que ce qu’elle a entre les deux oreilles est monstrueusement loupé.

En général non, le féminazisme n’est pas une maladie mentale de naissance ni individuelle, mais une maladie mentale de groupe, par imitation et submersion par la secte misandre à laquelle appartient la mère.

Pour exemple, cette militante féminazie qui m’a fait un long procès en diffamation qu’elle a perdu : 

Intimidations de la part d’une fameuse idéologue de la guerre sexiste

http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=25.0
 
Depuis, il m’a été confirmé qu’elle est l’exemple-type de l’aliénation parentale qu’elle dénie furieusement : elle a bien été commise à maltraiter son père, au profit de la toute-puissance matriarcale.

Pratiquement toutes les communautés paranoïaques parce qu’elles ont de l’inavouable à dissimuler, et redoutent d’être démasquées, se parent d’un déguisement victimaire, se font passer pour paranoïdes-à-juste-titre. Cette ruse dupe facilement tous les naïfs gogos. Le misandrisme victimaire est loin d’être le seul exemple.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe