sylvain sylvain 11 janvier 16:06

On a, au nom de la discrimination positive, mais aussi pour faire un matraquage publicitaire d’un prix littéraire français en Afrique, alors même que ce prix refuse d’accueillir les ouvrages publiés en Afrique, couronné un livre quelconque... »


c’est un peu contradictoire non ?? ce jury aurait donné à une femme africaine un prix parcequ’elle est noire et africaine, mais en même temps refuserait des auteurs parcequ’ils sont africains ??

le conformisme et la bonne morale font des ravages dans tous les domaines, navré d’entendre que le prix des lycéens y a succombé


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe