Pierre Régnier Pierre Régnier 12 janvier 09:36

@Sozenz

Je pense que nous sommes nombreux à avoir marché, au moins dans un premier temps parce que, il faut bien le dire, le scientifique auteur de l’article l’a rédigé, ici, avec un grand talent littéraire.

Seulement dans ses toutes dernières lignes il a forcé la dose au point d’introduire un doute sur le caractère sérieux du propos tenu.

Mais le plus surprenant c’est, dans les commentaires, celui d’un intervenant qui dit : alors pourquoi avoir publié cet article s’il n’est pas écrit au premier degré ?

Ce commentateur n’a pas remarqué, comme Jonas et vous-même, que, dans le monde bien réel où nous vivons, il ne faudra peut-être pas attendre une nouvelle génération pour que la proposition faite dans l’article soit reprise très sérieusement par nos gouvernants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe