Attila Attila 12 janvier 21:32

@cettegrenouilleci
Entièrement d’accord pour défendre la langue française du mieux qu’on le peut. Un commentateur d’Agoravox a écrit il y a peu :
« J’ai travaillé pendant 20 ans aux États-Unis. Quand je suis revenu en France, les français avaient plein de mots américains dans la bouche, la même mentalité et les mêmes mœurs. »
Nous sommes en train de nous laisser coloniser par la culture américaine sans réagir.
Par contre, Frexit n’est pas de l’anglais. Asselineau l’avait d’ailleurs dit. C’est composé du préfixe Fr qui est une contraction de France et du mot latin « exit » qui veut dire « elle sort » et qui est aussi un mot français.
Mais c’est vrai que Frexit rebute les français et qu’il vaut mieux utiliser une appellation plus consensuelle.

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe