Christelle Néant Christelle Néant 12 janvier 16:51

@roman_garev
« Je n’ai plus de pitié pour les habitants de ce pays en faillite. Ce pour quoi ils se sont battus, ils l’ont eu. Forgerons de leur bonheur, qu’ils le forgent davantage. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe