velosolex velosolex 12 janvier 17:33

@Pauline pas Bismutée
Je n’oublie pas. Je pense pas que ça doit avoir avec un Petrov que m’avait filé un Bulgare. Je tenais un refuge dans les alpes, et je voyais ce gars perdu dans la tempète, accroché à sa tente de camping. J’ai été pour lui l’auvergnat de Brassens ce jour là. Mais son bouquin était celle d’un poète n’aillant touché qu’aux illuminations de Staline. C’était l’intention qui compte. Meilleurs vœux au désert


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe