Piere CHALORY Piere CHALORY 12 janvier 13:00

@Germain de Colandon

’’Le jovial Göring, à moins que ce ne fut le facétieux Goebbels (les avis divergent), aurait dit un jour : « Quand j’entends le mot culture, je sors mon révolver ».


Bonjour, même si la version couramment admise est que les nazis seraient les auteurs étiquetés de cette circonvolution éloquente, la phrase originale proviendrait d’une pièce de théâtre de Hanns Johst et serait précisément ; ’’« Quand j’entends parler de culture… je relâche la sécurité de mon Browning ! » 


Ce qui ne change pas grand chose, et si Goëring, ou Goebbels auraient évidemment pu prononcer ces mots lapidaires, c’eût été assez ironique de la part de Goëring qui se targuait d’être, en plus d’un génial reichsmarschall un immense amateur d’Art  ; art qu’il pillait allègrement dans les contrées conquises ; vidant les musées pour se constituer une collection hallucinante que même un milliardaire ne pourrait posséder, certaines oeuvres n’étant pas à vendre.


Pour répondre au sujet de l’article, il est à l’heure actuelle tout simplement impossible d’organiser en France une exposition, de quelque nature qu’elle soit, même les maires doivent annuler les voeux traditionnels. Il faudra sans doute attendre le bon vouloir d’attila et de ses sbires attentionnés au respect de l’ordre nouveau ; couvre-feu, confinement, masques, vaxins expérimentaux, en attendant la suite ; qui promet d’être succulente.


 smiley


https://fr.wikipedia.org/wiki/Hanns_Johst# : :text=Il%20s’agit%20d’une,%3A%20%C2%AB%20Wenn%20ich%20Kultur%20h%C3%B6re%E2%80%A6




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe