Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 janvier 08:58

@siatom

il va falloir créer une échelle de Richter de l’infamie et de la turpitude :
 niveau 1 : ceux qui abusent d’un enfant
niveau 2 : ceux qui le font avec leur progéniture
 niveau 3 : ceux qui, en plus, posent en parangon de vertu
 niveau 4 : ceux qui, comme Finkelfraut, se demandent si l’enfant était consentant.

pour les niveaux suivants, il faut simplement faire la même chose que pour les femmes violées :
 niveau 5 : c’est l’enfant qui a provoqué par des simagrées ambigües
 niveau 6 : il y a pris du plaisir
 niveau 7 : il en a redemandé, et c’est lui qui venait réveiller le pauvre accusé pour recommencer

il est plus simple d’appeler un chat un chat et de condamner pour ce que cest un viol sur mineur


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe