Eric F Eric F 16 janvier 12:02

@eau-du-robinet
"Une épidémie ne se mesure qu’au nombre de malades, individus qui souffrent de symptômes et qui consultent leur médecin pour un diagnostic ou un traitement."

D’accord, c’est pourquoi les indicateurs sur le nombre d’hospitalisations pour covid sont plus significatifs (c’est ce qui était suivi en mars/avril), les tests de dépistage sont juste un outil d’aide au diagnostic et d’alerte avancée (on peut constater dans les différents pays qu’une remontée du nombre de cas positifs entraine quelques jours plus tard une remontée des hospitalisations).

Le problème est qu’on a besoin de pouvoir dépister si une personne est ou non contagieuse. La « température » ne détecte que les cas déclarés sans distinction de maladie. Tous les pays du monde utilisent des tests de dépistage notamment pour les personnes qui entrent dans le pays en provenance d’une zone épidémique.
Alors se pose effectivement la question du taux d’amplification abusif, c’est pourquoi la limite de « 5 000 cas » fixé par Macron est incompatible avec l’étalonnage exagéré de la sensibilité des dispositifs de test.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe