Francis, agnotologue Francis 17 janvier 18:11

Excellente analyse. Et en plus, avec humour et finesse ;.

 

Il est regrettable que cette étude de Pfizer passe sous silence les effets secondaires indésirables ayant affecté le groupe des 21720 vaccinés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe