HELIOS HELIOS 19 janvier 23:03

@doctorix, complotiste

Merci Doctorix... je suis d’accord, la jeunesse d’aujourd’hui n’a plus le courage... de rien.

Elle est complètement inhibée par une extraordinaire censure intellectuelle et morale, une flatterie décalée par rapport à la culture et la responsabilité et verrouillée par des règlements et des lois destinées à imposer une soumission permanente, partout.

Je me suis toujours élevé contre une de ces soumissions, qui ne vous plait pas mais qui est une des armes les plus puissante car destinée et subie par tout citoyen français des 18 ans effectivement, mais contaminante dès 14 ans, avec l’appui des media et d’un pression sociale relayée par quasiment tous ces media : la limitation de vitesse !

Je ne m’élève pas contre une limitation de vitesse administrative ou technique, je m’élève contre une limitation de vitesse de principe, non adaptée et dont la valeur est choisie volontairement hors du contexte de circulation et (trés) en dessous de la valeur techniquement raisonnable... et bien sur, donnant lieu a une punition dont l’ampleur n’a rien a voir avec la faute s’il y a faute.

Et je ne parle pas de la mesure de suspension ou de retrait de l’autorisation administrative de conduire qui rend cette punition déconnectée de la réalité sociale.. ; la preuve, c’est que la justice applique cette « punition » en dehors de « fautes » routières.

Au dela de cela, il y a bien d’autres conditions de contraintes assimilables a des obligations de soumission souvent caracterisées par une punition disproportionnée.... cela n’existe pas dans d’autre pays.... par exemple, un paiement hors délai d’un montant du a l’etat entraine toujours une punition de 10%, même un jour apres l’echeance, meme si il y a eu un accord de report total ou partiel.... alors que les pays les plus libres n’appliquent qu’un surcout correspondant au taux legal d’interet sur le retard.

Bref, vous dire que le travail de sape de la dignité des citoyens français porte ses fruits, sur la jeunesse evidement, me parait évident : merci de l’avoir dit, vous aussi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe