sylvain sylvain 25 janvier 2021 14:58

pfff, les textes sacrés peuvent être interprétés à n’importe quelle sauce selon les besoins politiques du moment, alors à moins d’être en charge je ne vois pas franchement l’intérêt de l’exercice . Il faudrait présenter cette étude dans une mosqué si on a dans l’idée de mettre fin à ces pratiques .

L’article met au même niveau la circoncision et l’excision . Rappellons tout de même que pour l’individu qui le subit, ces deux pratiques n’ont rien à voir : la circoncision ne change a peu près rien , l’excision vous interdit tout plaisir sexuel pour le restant de votre vie .

Le fait que les textes du coran ne le mentionnent visiblement même pas en dit long sur leur inadaptation a la société actuelle


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe