titi 1er février 19:20

Les gros bateaux, les gros avions, ils ne promènent pas que des touristes : ils promènent surtout des dollars.

Que serait Venise sans le tourisme ? Une cité en ruine ou alors un zoo pour gens immensément riches car seuls capables d’entretenir les palais humides.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe