Fergus Fergus 8 février 2021 17:54

Bonjour, Pic de la Mirandole

Il n’y aura pas de « Great reset » et donc pas d’annulation de dette par ce biais, mais un étalement du remboursement sur de longues périodes renouvelées d’autant plus facilement tant que l’argent ne coûte rien, et cela jusqu’à ce que la dette devienne de moins en moins significative. 

Savez-vous en outre que, grâce aux taux actuels, le remboursement de la dette française coûte actuellement moitié moins cher à l’état à 120 % du PIB que lorsque la dette plafonnait à 80 % du PIB ? Elle n’est pas belle, la vie ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe