Clocel Clocel 6 février 2021 12:44

@Claude Simon

Difficile de remettre en question la mondialisation, il suffit de suivre les marchandises et les capitaux à la trace.

Quelle part de notre consommation est encore produite en France ?

L’asservissement au divin marché est total.

En l’occurrence, la critique de Piacentini est pour la nouvelle religion : Le mondialisme qui va bien au-delà de la camelote qui sort de l’emporte-pièce.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe