Adèle Coupechoux 8 février 13:22

Et il parait qu’ils nous veulent du bien...Et surtout protéger les plus fragiles. C’est kafkaïen !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe