Octave Lebel Octave Lebel 12 février 11:35

Décentralisation, c’est parfait. Plus près du territoire, du terrain comme on dit, plus près des gens. Plus responsabilisant .Incontestable. Bien loin aussi quand on y prend garde. Les nominations, le fonctionnement des communautés d’agglomération et les jeux de pouvoirs et d’influences sont bien à l’abri du regard des citoyens. Comme la plupart des grands dossiers des collectivités territoriales dont la connaissance, la compréhension en connivence le plus souvent avec la presse locale (quasiment sans pluralisme maintenant et dépendante de grands groupes nationaux) sont tenus éloignés des citoyens quand les grands programmes d’aménagements par exemple structurent pour des générations le quotidien des habitants et ne sont possibles que par la mobilisation de l’argent issu de leur travail et de leurs impôts quelqu’en  soient les multiples sources de financement. Qu’ils sont présentés le plus souvent comme la victoire personnelle d’une poignée d’élus qui vaut reconnaissance.

Parcourez le contenu des bulletins municipaux, départementaux, des régions, consultez les sites. Essayez à partir des contenus proposés (au-delà de la gestion pratique des compétences de la collectivité) et de leur forme de construire une représentation du destinataire, c’est-à-dire de nous. Pas sûr que vous vous trouviez flatté de l’image du citoyen qui s’en dégage.

Comment ne pas voir que l’’idéologie derrière les réformes territoriales est de dissoudre les états-nations fondés sur le principe de la souveraineté des peuples (des citoyens) afin développer une fédération de pôles économico-administratifs dont "l’identité régionale" sera l’alibi. Pas d’illusion, la dissolution est déjà bien avancée. Une fuite en avant d’apprentis-sorciers inquiets de la perte des attributs de la légitimité électorale à la recherche d’une structure politique permettant de les accueillir et les protéger. Ne nous cachons pas les yeux. L’UE et chacun de ses états sont confrontés à un tournant historique majeur. C’est l’enjeu derrière chaque élection nationale des états de l’UE.

Je vous invite aussi à relire l’article signalé à la suite de celui-ci « Démanteler la nation France afin de créer une Europe des régions » par Alexis Comte rédacteur Agoravox qui donne des repères à connaître.

 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe