velosolex velosolex 13 février 18:37

@Passante
j’ai lu « Salambo » en premier à quinze ans ; Je me suis régalé. « La Bovary » j’ai bien apprécié à la suite, et encore plus à la relecture, rapport au style, vingt ans plus tard. Je comprend très bien Faubert disant que c’était lui miss Bovary ’( il existe aussi un remake dessiné par miss Simmons, une anglaise, qui transpose le roman en Normandie à l’époque actuelle, pas mal du tout)
Parait qu’il voulait montrer critiquer l’éclectisme et l’amateurisme en écrivant Bouvard et Pécuchet, ces deux pékins qui ratent tout ce qu’ils font. Néanmoins, ils y mettent tellement de passion, et d ’engagement, que j’ai du mal à croire qu’ils ne les aimait pas un peu, pour même se reconnaitre dans leurs tentatives. Dans cette existence tragique, ne sommes nous pas tous ce genre de personnage, qui au moins un mérite, c’est qu’ils ne font de tort à personne. Bref j’ai tout aimé chez Flaubert, et les affres de l’amour dans l’éducation sentimentale, et sa fin là aussi bizarrement distanciée et flottante, inaugurant la littérateur moderne. J’ai aimé pareillement ’par les monts et les plaines’ le voyage initiatique de maxime du camp et de Flaubert, traversant la bretagne bras dessus bras dessous. Ils sont tous jeunes, et leurs observations sont pleines d’allégresse et de malice, le ton que Flaubert gardera toute sa vie


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe