Djam Djam 19 février 21:00

@Robert Bibeau
je partage votre analyse et vos réponses à Clocel, mais... je crains que les conditions ne soient justement pas encore réunies et je crains même qu’elles risquent de ne jamais l’être...

Bon, peut-être me trompai-je ?? Je l’espère sincèrement, mais je vous avoue que j’ai de plus en plus de doute lorsque je constate aussi bien dans les grandes villes que dans les petites de province, un attentisme et une soumission générale spectaculaire, non ?

La majorité des individus, pourtant comme nous autres, bel et bien surveillée, contrainte, menacée, réprimandée au moindre faux pas, continue à remplir son caddy chez toutes les tentacules des multinationales de la bouffe frelatée : Leclerc, Franprix, Carrefour city, Carrefour Express, Monop« , Auchan city, etc... 

Elle est contente cette majorité, elle râle parce qu’elle doit rentrer comme les mômes dès 18h, parce qu’elle aimerait bien se taper un petit jaune ou une mousse au comptoir d’en bas, mais globalement voyez comme elle ne lève pas un seul orteil ni ne bouge une oreille et comme elle file la tête plongée dans l’écran hypnotique de sa puce RFID de poche...

Cette majorité, sorte de »collabos" qu’on connait très bien et qui se cale toujours du côté du fort par trouille qu’on lui colle une amende, va même jusqu’à critiquer les quelques courageux qui tentent encore d’organiser des manifestations pour de vrai... 

Franchement, cher Robert, je voudrai que vous ayez raison, mais je vois bien ce que j’ai autour de moi... pendant que je continue à ne pas porter de masque, que je reste en balade après 18h, que je refuse d’aller faire mes courses chez les filiales sus citées, que je rejoins les manifestations qui interpellent la macronie mafieuse... cette majorité, je la vois quotidiennement visage barré, yeux vides, je la vois filer doux comme des moutons castrés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe