Samson Samson 26 février 11:58

@Géronimo howakhan

Bonjour @Géronimo howakhan

"Je ne dis pas que il est impossible d’avoir des visions sur un futur possible, je sais que cela est possible, je dis juste que comme personne ne déchiffre quoique ce soit AVANT...j’hésite ... ou si vision il y a eu,j’y vois alors une publication sans aucun intérêt pour la communauté humaine..« 

Nostradamus nous livre sa méthode aux deux premiers quatrains de ses Centuries :
 »Estant assis de nuict secret estude,
Seul reposé sur la selle d’aerain :
Flambe exigue sortant de sollitude,
fait prospérer qui n’est à croire vain.« 

 »La verge en main mise au milieu de Branches,
De l’onde il moulle & le limbe & le pied :
Un peur & voix fremissent par les manches :
Splendeur divine. Le divin pres s’assied."

Et précise au centième quatrain de la Centurie 6 (le seul en latin) :

"Legis cantio contrà ineptos criticos.


Quid legent hosce versu, maturè censunto

Profanum vulgus et inscium ne attrectato :

Omnesque Astrologi Blenni, Barbari procul sunto

Qui aliter facit, is rite sacer esto."

« Caution légale contre les critiques ineptes.

Que ceux qui lisent ces vers y réfléchissent longuement !
Que le vulgaire profane et ignorant ne s’en approche !
Que tous les astrologues les sots, les barbares restent derrière !
Qui passe outre, qu’il soit maudit selon le rite ! »

En fait, les Centuries de Nostradamus ont été présentées comme une œuvre divinatoire, ce qui l’homme étant l’homme ! était le moyen le plus efficace et avisé de leur garantir un succès international de publication et de transmission à travers les siècles.
Mais si même leur structure offre toute l’apparence d’un codage précis, nul - hors peut-être ceux et celles à qui elles étaient ou sont précisément destinées, et qui se sont scrupuleusement gardés d’en faire part n’en possède les clefs et ne peut dire précisément de quoi il s’agit !

Toutes les spéculations restent donc ouvertes sur leur nature et elles restent en tout cas un bel objet d’études, tant pour une foule d’imbéciles et d’escrocs que pour les chercheurs les plus avisés !

En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe