Legestr glaz Legestr glaz 2 mars 09:00

@Fergus

C’est simple Fergus, elle s’appuie sur la réalité. Les « injections » que l’on « propose », si on ne les impose pas tout simplement, n’ont pas suivi le processus « classique » des différentes phases de contrôle avant la mise sur le marché. Ce qui veut dire, Fergus, que V. Abril a tout à fait raison de dire que nous sommes « les cobayes », les phases « d’essai » de type 3, sont réalisées directement sur l’ensemble de la population. Je vous signale que V. Abril ne sort pas ceci d’un chapeau, mais elle s’appuie sur des arguments avancés par de nombreux scientifiques. 

Le professeur Philippe Even explique très bien les différentes phases de « contrôle » de la mise sur le marché d’un médicament et toutes les « dérives » que ce processus peut représenter. Je pense, sincèrement, que vous manquez cruellement d’informations. 
Dans cette vidéo, le professeur Philippe Even expose avec une pédagogie remarquable la manière dont les médicaments obtiennent leur « label » de mise sur le marché (c’est un peu long mais tellement « éclairant ». On peut zapper les autres intervenants pour aller droit au but).
https://www.youtube.com/watch?v=wmZeajlp9vI&t=1887s

Je comprends que par « ignorance de la chose », les gens tirent des conclusions hâtives. La propagande et la désinformation dans le but de maximiser les profits ne peuvent pas tenir lieu de « vérité indépassable ». 

Je vous donne un bel exemple de « promotion » d’un produit, une véritable abomination nutritionnelle, qui permet de « tromper » le consommateur. 
Les « knackis Herta ». La nature, une rivière limpide, un enfant en liberté, le papa qui fait griller les « bonnes » saucisses« . Voilà, tous les clichés sont réunis et la vente de knackis Herta est assurée. On vend de la »m....« mais peu importe, le fabricant, l’industriel, peut bien dire tout ce qui lui plait pour »promouvoir« son produit. Et donc, pour en revenir au sujet de Victoria Abril, il est bien clair que seuls les »industriels« qui produisent » l’injection conseillée, très fortement conseillée « , ne vont pas dire que ce produit ne fonctionne pas. Ils peuvent bien déclarer ce qu’ils veulent, aucun contrôle n’a été réalisé ! Aucun ! Victoria Abril est dans le droit fil d’une »réflexion rationnelle« . Seuls les éléments apportés par les industriels produisant l’injection sont mis en avant. Mais le »public« ne sait absolument rien de ce produit. Tout ceci n’est que de la »théorie« , un argument de vente d’un industriel. 

https://www.youtube.com/watch?v=bvXvWXKoabc

Pour les knackis Herta voici la composition, un »vrai délice«  ! 
https://www.consoglobe.com/saucisses-knackis-danger-cg

Vous y croyez, vous, Fergus, à la »vérité" des publicités ? La publicité, les réclames, vantent un produit sans que le public ne soit tenu informé de la véritable composition de certaines de ces cochonneries. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe