Jean Keim Jean Keim 1er mars 18:40

La mutation anthropologique est dans l’acceptation par la multitude d’être gouvernée par des gens se présentant comme une élite qui dans la réalité sert des intérêts autres que ceux pour lesquels ils ont été élus, la mutation anthropologique est d’admettre que le mensonge et l’individualisme à outrance est un mode de vie acceptable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe