Adèle Coupechoux 1er mars 15:57

@Francis, agnotologue

Trop de saloperies s’accumulent.
Entre l’Hydroxychloroquine puis l’Ivermectine, regardez ce lien :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7688272/

Antiviraux et antibiotiques auraient pu éviter tellement de morts. Au lieu de renvoyer chez elles des personnes malades chez elle pour qu’elles ingèrent du Doliprane.
Du coup, elles auraient pu s’en sortir sans que ça s’aggrave jusqu’à aller en réa.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe