jjwaDal jjwaDal 2 mars 10:16

@CYRUS
La réalité est que ce sont les mangeurs de viande qui imposent leur régime alimentaire à tous les autres. Je me souviens quand j’étais en FAC de la difficulté que j’avais à trouver un sandwich végétarien, ne parlons pas des menus dans la restauration collective. Et contrairement à une légende il ne suffit pas de manger des légumes en lieu et place de la viande pour avoir une alimentation non carnée équilibrée, donc réelles difficultés pour se nourrir hors de la maison pour ceux qui ne partagent pas cette fantaisie de manger des bouts de cadavres.
Scientifiques, diététiciens, médecins nutritionnistes et de plus en plus de politiques sont conscients que notre niveau de consommation de viande est catastrophique à tous points de vue (environnemental, médical, énergétique, ressource en eau, etc...) et que transposé à échelle mondiale c’est une arme de destruction massive de notre environnement. C’est tellement flagrant que des discussions politiques ont déjà eu lieu pour instaurer un mécanisme de taxation (comme pour le tabac) pour dissuader au maximum la consommation de viande issue d’animaux de boucherie à sang chaud. Car le problème de la viande c’est son origine. Un gros mammifère utilise plus de 90% des ressources pour se chauffer et vivre, non pour faire de la viande quand des animaux à sang froid ont un rendement de conversion de leur nourriture en protéines bien supérieur.
La viande de culture arrive aussi qui pourra offrir une alternative notamment à la viande de boeuf et porc qui sont les plus gourmands en ressources et récemment « Beyond Meat » a signé un gros contrat avec Mc Do (je crois) pour des burgers végétariens « comme les vrais ».
Même le milieu agricole a pris conscience de ce problème. Bruno Parmentier qui a dirigé l’école supérieure d’agriculture d’Angers a une jolie conférence sur YT où il parle ouvertement de notre surconsommation de viande et ses conséquences.
Nous avons besoin de protéines, pas de gaspiller nos ressources en saccageant notre environnement, en salopant notre santé, en tuant des milliards d’êtres vivants dont la plupart ont vécu une parodie d’existence.
On a tous été « dressés » à manger de la viande. Je ne vois nul mal à rectifier une mauvaise éducation...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe