ETTORE ETTORE 3 mars 16:30

Primo !

L’égalité de traitement dans cette foutue Your Hope..

Nos frontaliers français qui travaillent en Allemagne, ont les narines dilatées comme des prises d’air de paquebot, à force de s’y faire enfiler un écouvillon, tous les deux jours !

Les Allemands qui entrent en France, nada ! Eux sont sain(t)s de toute contamination et suspicion.

Ce « passeport vaccinal », n’est qu’une compilation des exactions que l’on vous feras subir. Et cela, pour pouvoir « récupérer » un peu de liberté, liberté qui est un droit inaliénable, à moins d’être considéré comme « libéré probatoire ». Un permis à point de plus.

Cette Europe pourrie, qui promettait une libre circulation des personnes et des biens, devient une gigantesque cage à poule, où on entend caqueter un certain nombre de pierrots@ à crêtes, anxieux à l’idée de perdre leur perchoir, où ils ont posé leur cul, toute leur vie. Des peu de rien, qui n’ont jamais pondu un oeuf utile, ne serais ce que pour la forme, mais qui jurent qu’ils vont si mettre bientôt, à condition que tout le monde se fasse piquer, trépaner, remembrer, cataloguer, ficher,...parce ce que ce n’est que comme ça qu’ils voient leurs colocataires de cage à fientes.

Echanger sa liberté, contre un steak mal cuit en brasserie ?

Perdre son indépendance, pour un film navet ?

Se sentir privilégié sur une plage du bout du monde, parmi les « passeports » qui se reluquent avec méfiance, et rentrer go home, avec un bronzage badgé comme

« autorisation de jouissance » à long cours..... ?

Pauvres gens, pauvres esprits. !

Se raccrocher à l’inutile, pour paraitre important, sans comprendre que la vraie liberté, est celle qui s’écrit sans « S » à la fin !

UN PASSEPORT ? NON ! Un « ausweis » sanitaire, politique, économique,.... vous/nous risquons d’en avoir un pour chaque activité de notre vie, avec une page à tamponner, par des kapo de se(r)vice, qui se seront fait tamponner par leur

« Fuhrer de no vivre » !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe