mac 28 mars 19:35

@BA
Si on laissait certains médecins qui le souhaitent, traiter les malades avec autre chose que du Doliprane, peut être n’en serions-nous pas là ?
Et je ne parle pas des milliers de lits d’hôpitaux fermés depuis des années.
Franchement, il faut arrêter de voir le problème par le petit bout de la lorgnette et voir où son les responsabilité politiques de tout ce désastre que l’on ne voit pas dans les pays d’Asie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe