Djam Djam 22 avril 2021 00:18

Ce n’est pas en changeant de président, encore moins par le vote (qui n’a jamais été le choix d’un quelconque peuple), ni même en changeant de système politique que nous pourrions vraiment changer nos destins, mais...

... en changeant notre façon de penser ! C’est en-dedans que ça doit changer si l’on veut vraiment que l’extérieur change. Tout le reste n’est que conte cruel pour peuples infantilisés.

Jusqu’à présent, les masses réclament un « papa fort » ; sous peu, pour faire tendance, elles réclameront une « mama forte » croyant par là obtenir des façons de gouverner plus « gentilles ». On se demande s’il adviendra un temps où ces masses auront grandi (? ?)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe