Eric F Eric F 15 avril 12:49

@Séraphin Lampion
La prévision est une science difficile, surtout quand elle concerne l’avenir. Cependant envisager pour cette année ce qui s’est produit l’année dernière n’est pas forcément inepte, les maladies respiratoires régressent généralement en été et reviennent en automne, et le présent coronavirus a montré ses propensions à muter.
Quoiqu’il en soit, une prévision est toujours contrôlable à la date d’échéance, on verra en octobre si le pifomètre de la politicienne était bien étalonné...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe