HΞŁŁБФUЛÐ CYRUS 13 avril 18:40

@Vercassivellaunos

J’ espere que tu est un peut familier des méthode « doigt de zinc » , crispr9 et crispr13 de manipulation de l’ adn ...

De meme , j’ espere que tu est a jours sur le role des leucocyte dans la memoire immunitaire ( B, T , et macrophage)

Quand on reçois un virus atténué ou fragmenté , on reçoit l’ ensemble du virus , dont chaque élément est mémorisé/digéré par la partie correspondante du système immunitaire .

On va donc secreter diffrenet ARNm , ARNt , pour fabriquer une grande diversité d’ anticorp et non pas seulement des anticorp qui cible la proteine S ( acrochage) mais aussi des anticorp qui cible la capside du virus , ou ses autre proteine .
Et on as ainsi une imunité multi facteur qui fait la diffrence entre nos cellule doté de proteine S’ , S’’ , ou S’’’ ( qui resemble vaguement a la spike ( cas de l’ hormone d’ acrochage du foetus chez la femme )

Dans le cas de la methode a ARNmessager , cette diffrence ne se fait pas et provoque des avortement .

Autre soucis , l’ ARNm en surdose peut sous l’ action de certain facteur ( medicament , hormone , schemas genetique particulier) se conduire come un un ARNguide pour des methode analogue au methoses CRISPR 9, 13 et modifier le genome humain a long terme et de manier aleatoire ....

maladie auto imune , cancer , trisomie , déficience proteinaire , creation de nouveau prion , ou meme mutation de virus sont les effet secondaire possible a long ou moyen terme de cette methode .

j’ en reste donc a la méthode des vaccin atténué ( de préférence sans adjuvant )dont on connais a la fois les effet benefique et les effet negatif .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe