Opposition contrôlée Opposition contrôlée 30 avril 18:05

c’est enfin la mise en résidence surveillée de 66 millions de Français avec port obligatoire de la muselière.

Notamment grâce aux militaires de la gendarmerie, qui le font avec zèle. Puisque vous évoquez Chevènement, « on ferme sa gueule ou on démissionne ». Et sur les sages recommandations d’un conseil scientifique éclairé, en particulier par les incitations financières des laboratoires. 

Le danger pour nos braves militaires ?

«  un certain antiracisme  » qui ne cherche qu’à créer «  un mal-être sur notre sol  », «  l’islamisme  » qui nourrit le séparatisme, la «  haine  » et l’utilisation de la force contre les gilets jaunes.

(figaro)

En somme, le grand danger n’est pas la prédation de la grande bourgeoisie, qui au passage a organisée et bénéficiée de l’immigration, organisée l’exportation des capitaux vers les pays à bas coût de main d’oeuvre depuis les années 80, et qui fait des profits colossaux en temps de « pandémie ». Non, le vrai ennemi, c’est le sous prolétariat immigré. Les « sans dent » de Flamby, « ceux qui ne sont rien » de Notre-Chef-Bin-Aimé, Luc Ferry qui appel la flicaille à tirer sur les GJ, non madame, ce n’est pas du séparatisme. Et d’ailleurs comme chacun sait, la lutte des classes n’a aucun rôle dans l’Histoire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe