Renaud Bouchard Renaud Bouchard 1er mai 23:55

@Philippe Huysmans, Complotologue

Inutile de penser au pire.
On peut en effet gagner par volonté, action, sûreté dans l’intelligence des événements.
Tous ces politicards qui s’agitent de manière lamentable vont encore commettre une ou plusieurs erreurs pour tenter de sauver une situation qui est dès à présent révolue, qu’ils en aient ou non conscience.

Essayons simplement d’imaginer l’état d’esprit du chef de l’Etat, de son entourage proche, de son chef d’Etat-major comme de tous ces autres officiers généraux, hommes et femmes des trois armes, qui ont compris qu’une erreur majeure de communication et de stratégie est en train de se produire sous leurs yeux.

La conclusion est simple.

Il est probable sinon certain que c’est la première fois dans l’histoire militaire de la France que l’on aura vu la publication et la diffusion d’une lettre aussi précise dans ses termes que celle que le général Christian Piquemal a rédigée.

Le point critique ou le point éclair ne sont pas encore atteint mais la pression monte.

https://youtu.be/5zwjkfmMwb4?t=8

Bien à vous,
Renaud Bouchard


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe