JMBerniolles 5 mai 09:45

Avec l’endormissement total des gens à l’Ouest, c’est le cas de le dire, la terrible menace qui pèse sur l’espace géographique européen est totalement dans l’ombre.

Cette menace est liée à la « théorie de la première frappe nucléaire ».

Toute la propagande anti russe est destinée à permettre l’installation sur le sol des pays européens d’une véritable ceinture de vecteurs nucléaires.

Ainsi les pays Baltes sont encore liés à l’ancien réseau électrique soviétique, pour en sortir il leur faudrait sans doute 100 milliards d’euros, donc ils sont dépendants de la Biélorussie et de la Russie pour leur énergie, votre article montre que sur le plan commercial leur intérêt est de composer avec les russes... Mais leur idéologie anti russe est telle qu’elle permet aux américains d’installer des missiles à tête nucléaire sur leur territoire. Et dire qu’il se plaignent de la centrale nucléaire d’Ostrovets .. 

Vu des USA la riposte pourraient évidemment effacer cette riposte, mais ce n’est pas le cas en Union européenne. En Allemagne je crois qu’il y a des protestations et sans doute des pressions pour que les américains retirent leur arsenal nucléaire.

En France ceci est complètement absent de la conscience collective et encore plus du débat politique corrompu.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe