A l’époque Rome était considérée comme la GRANDE PROSTITUEE. Pour les Juifs messianistes comme une ville de perdition équivalente à la Babylone biblique.

 Concernant les fameuse reliques : Le vol des reliques par les Vénitiens empoisonne durant des siècles les relations entre l’Église latine et l’Église copte orthodoxe. En juin 1968, le pape Paul VI décide finalement de restituer la ou les reliques aux coptes. Selon les autorités religieuses vénitiennes, il s’agit d’une « relique de contact », c’est-à-dire d’une étoffe qui a été mise en contact avec la tombe du saint, donnée au Vatican par le patriarche de Venise Giovanni Urbani, et non de toutes les reliques de la basilique Saint-Marc qui sont restées sur place40. Elle repose aujourd’hui sous l’autel de la cathédrale Saint-Marc du Caire41.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe