Adèle Coupechoux 2 juin 10:33

Tous ceux qui font des enfants n’ont pas systématiquement du respect pour leur statut d’enfants. Ne pas avoir d’enfant ne signifie nullement un manque d’amour et d’empathie. Surtout avec ce qui nous attend. 

Ceci dit, je suis d’accord avec vous, et de manière globale que les enfants n’ont jamais été qu’une variable d’ajustement. De la chair à canon qu’il s’agisse de guerres de territoires ou économiques. Elles restent hégémoniques et n’en épargnent aucun. 

Déjà leur rendre obligatoire le port du masque et les enfermer...

Donner la parole aux enfants quand ils sont déjà formatés puis manipulés n’est qu’une vaste fumisterie.

L’humain en général n’a pas grande valeur pour ceux qui dirigent. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe