troletbuse troletbuse 2 juin 16:41

@Gérard Luçon
Le consentement implicite, au titre
duquel les parents sont informés d’une vaccination
imminente, au moyen de la mobilisation sociale
et de la communication, une lettre leur étant
.......parfois....... directement adressée. Par la suite, la
présence physique de l’enfant ou de l’adolescent,
que ses parents l’accompagnent ou non à la
séance de vaccination, est considérée comme un
consentement implicite. Cette pratique se fonde
sur le principe de la faculté de refus (opt-out) et on
attend implicitement des parents ne consentant
pas à la vaccination qu’ils fassent en sorte que leur
enfant ou leur adolescent ne participe pas à la
séance en question. Ils peuvent, par exemple, ne
pas le laisser se rendre à l’école quand une journée
de la vaccination y est organisée.

J’aime bien le « parfois » C’est une honte.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe