JulesDu13 8 juin 04:19

@JMBerniolles
Même si le Covid-19 n’est pas vraiment un problème, l’hypothèse d’un virus modifié et échappé d’un labo a l’avantage de nous rappeler que les agents biologiques sont sans doute au moins aussi dangereux que les armes nucléaires (mais ils sont beaucoup moins surveillées et beaucoup moins coûteux à créer).
Il est presque impossible à un maladroit ou un fou isolé (ou même un groupe de quelques personnes) de lancer une attaque nucléaire, par contre sortir 1 milligramme de solution infectée d’un labo P4 est envisageable, que ce soit accidentellement ou par malveillance. Et un virus modifié dans ce but pourrait sans doute liquider 1%, 10% ou 100% de l’humanité en quelques mois.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe