Legestr glaz Legestr glaz 8 juin 19:10

@gruni

Le lien est effectivement nullissime. Il reprend un passage de l’OMS. 

Le lien est effectivement nullissime parce qu’il parle de soigner les malades à l’aide de « paracétamol ». C’est vraiment du premier « choix » ! 

Mais je comprends, c’est un lien « médias de masse  aux ordres », pas un lien scientifique, pas un lien qui vous donne à réfléchir, mais un lien propagandiste.

Je sais très bien que le Haut Conseil de la Santé publique avait déconseillé la prise d’antibiotiques, c’est bien « ça » le gros problème ! En déconseillant la prise d’antibiotique le Conseil a envoyé nombre de personnes âgées « ad patres ». 

Je vois que vous aimez citer le Haut Conseil, celui qui n’avait qu’une idée : faire mourir des gens pour que la populace soit apeurée et se fasse « injecter ». Gouverner par la peur. 

Et bien, mon dernier mot sera pour vous gruni : les pneumonies se soignent à l’aide d’antibiotiques macrolides ! Et les pneumonies peuvent être « virales » ou « bactériennes ». Mais qu’importe la forme, ce que l’on soigne dans les pneumonies ce sont les sur-infections bactériennes. 

Parce que, des articles disant ceci, le journal des femmes assure la démente propagande gouvernementale : « Quels sont les traitements administrés aujourd’hui ?Le paracétamol pour faire baisser la fièvre . Il n’existe pas de médicament pour soigner le nouveau coronavirus. Le paracétamol, pour une forme légère du Covid, permettra de faire baisser la fièvre et calmera les éventuelles douleurs musculaires. Il n’a toutefois aucune propriété antivirale. Noter qu’il est recommandé, pour un adulte, de ne pas consommer plus de trois grammes de paracétamol par jour, de ne pas dépasser plus de 1 gramme par prise et d’espacer les prises d’au moins 4 heures. 

Savez vous que la fièvre est une arme que développe l’organisme contre une attaque d’un pathogène et qu’il est essentiel de laisser cette fièvre faire son oeuvre ? 

S’il y a une chose que vous faites bien, c’est d’être le relai de la »sainte parole gouvernementale« , celle qui a tué tant de personnes. Et comme je vous l’ai écrit je vous pensais »honnête« . C’est raté ! 

Je vous laisse en compagnie d’une pneumologue qui a sauvé beaucoup de vies, mais pas à coup de »paracétamol« , non, non, non ! En soignant les méfaits du SARS-COV2 comme on soigne une pneumonie : à l’aide d’antibiotiques macrolides. Et oui gruni, »des antibiotiques«  ! Ceux que le »journal des femmes" déconseille ! Ce serait une bonne blague si ce n’était pas aussi dramatique. 

https://visegradpost.com/fr/2021/03/22/flavia-grosan-pneumologue-roumaine-cest-le-protocole-covid-applique-dans-les-hopitaux-qui-tue-les-malades/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe